Allaitement : attention danger !

Grandir dans le ventre de sa mère, venir au monde, téter font partie des chemins de la vie. La mère a le choix d’allaiter ou non son enfant. Cependant, il faut veiller à choisir la position la plus adaptée.

L’allaitement ne doit pas être facteur de stress : mieux vaut un biberon donné sereinement, qu’un allaitement qui se passe mal !


Bénéfice de l’allaitement pour l’enfant

Le lait de la mère contient des protéines spécifiques, présentes en quantité infimes dans le lait de vache. Ces dernières sont là pour anéantir certaines bactéries et transporter le fer. De plus, il permet de transmettre à l’enfant les anticorps de la mère, qui le protège ainsi contre de nombreuses infections. Bon pour l’immunité, le lait maternel est aussi bénéfique pour le cerveau : le cerveau des bébés nourris au sein se développe plus vite que celui de ceux nourris au lait en poudre. Le lait maternel est très riche en acides gras essentiels, oméga 3 et 6, indispensables au développement cérébral.


Bénéfice de l’allaitement pour la mère

Il y a également des bénéfices pour la mère. En effet, l’allaitement exclusif et prolongé peut aider la mère à perdre le poids pris pendant la grossesse. Effectivement, il accélère les contractions de l’utérus, et lui permet ainsi de reprendre sa place plus rapidement après l’accouchement. Contrairement aux idées reçues, allaiter ne fait pas grossir, c’est même tout l’inverse !

De plus, plusieurs études ont démontré que l’allaitement protégerait les femmes contre certains cancers, comme celui de l’ovaire par exemple. L’explication repose sur le fait que les femmes qui donnent le sein retardent leur ovulation. Or, un plus grand nombre d’ovulation augmente la formation de cellules mutantes, ce qui pourrait favoriser le développement du cancer. Toujours en raison du même mécanisme, allaiter son enfant réduirait aussi le risque de développer un cancer du sein. Des chercheurs ont également découvert que le taux d’ocytocine (hormone qui commande la lactation) jouerait un rôle dans la protection contre l’ostéoporose. Ainsi, les femmes ayant allaité auraient une meilleure ossature à 50 ans.

En plus, l’allaitement est propice au développement du lien mère-enfant. A la naissance, le bébé reconnaît l’odeur de sa mère et celle de son lait et rampe instinctivement vers son sein. Une relation unique se tisse autour de l’odeur reconnue.


Posture

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise manière de porter son bébé et de l'allaiter. Chaque couple mère/enfant devra trouver sa position préférée. Le plus important, c'est que vous soyez tous les deux bien installés et bien calés.

Ne pas se prendre le temps d’être détendue est la cause de pleins de douleurs chez la maman. Cela va créer des tensions au niveau des épaules et des cervicales qui peuvent être responsables de maux de tête ou de douleurs de dos.


Voici quelques exemples postures que vous pourriez adopter :

Freins de langue ou freins de lèvres

Lorsqu’il y a des soucis d’allaitement, les freins de langue ou de lèvres peuvent en être la cause.


Lorsque le frein de langue ou les freins de lèvre sont restrictifs, la tétée est moins efficace. Les enfants se servent alors plus de leurs lèvres. Vous pourrez constater l’apparition d’une ampoule au niveau de la lèvre supérieure. De plus, l’enfant peut développer un muguet : comme la langue reste plaquée en bas, l’enfant ne racle pas son palais comme il faudrait qu’il le fasse et il reste toujours un peu de lait dans la bouche de l’enfant. Ces restes vont favoriser le développement de bactéries.

De plus, un frein de langue ou de lèvre peut créer un engorgement ou des crevasses chez la maman.


Consulter un chiro ?


Lorsqu’il y a des soucis d’allaitement, le chiropracteur reçoit les mères et leur enfant. Il fera une analyse du couple mère/enfant pour déterminer les causes des soucis d’allaitement.

Le chiropracteur pourra soulager les douleurs liées à la position d’allaitement et donner quelques conseils de positions alternatives.

De plus, lorsqu’il y a un frein de languie ou de lèvre, le chiropracteur montrera aux parents les exercices à faire pour l’assouplir et ainsi éviter la frénectomie.


Besoin d'un rendez-vous ? C'est par ici !

Logo (22).png

Cabinet Chiropratique Laetitia Mazacz

3 Rue de Bitche

57720 VOLMUNSTER

03.87.27.64.16