Une femme sur 6 en souffre : la migraine

Une personne sur deux a déjà ressenti des maux de tête. Mais alors, quels types de maux de tête était-ce, quelles en sont les causes ?

Dans la grande catégorie des maux de tête, nous retrouvons plusieurs sous-catégories :

  • Les céphalées de tension

  • Les migraines et les migraines chroniques

  • Les céphalées de Horton

  • Névralgie d’Arnold

Abordons ici le thème de la migraine.


La migraine

Une femme sur 6 souffre de migraine. Ce mal leur empoisonne la vie.


Qu'est-ce que la migraine ?

La migraine est une maladie neurologique complexe. C’est un mal de tête difficile à endurer et à soulager. La cause précise des migraines est difficilement identifiable. Cependant, on peut affirmer que les personnes migraineuses ont des prédispositions génétiques. De ce fait, ils réagissent plus fortement à la moyenne à certains déclencheurs.

Le cerveau migraineux a une insuffisance de l’activité de la sérotonine, ce qui place le cerveau dans un état d’hyperexcitabilité constante. Le cerveau devient alors tellement surexcité qu’il n’arrive plus à bien fonctionner. Cela déclenche une réaction inflammatoire des nerfs de la tête et entraîne une migraine.


Symptômes

La migraine survient par crise.


Les symptômes peuvent se décomposés en 3 phases :

  1. Les auras

  2. La phase de latence

  3. La douleur

  1. La douleur de la migraine est précédée de signes de type neurologique appelés auras. C’est comme si le cerveau disjonctait. Il s’agit de troubles de la vue (flashs dans les yeux, perte d’une partie de la vision, …), de fourmillement dans la mâchoire ou dans la main, d’un ralentissement des idées pouvant se manifester par des difficultés à parler. Cette phase peut être très angoissante.

  2. Puis les trouble disparaissent pendant 15 min à 1h.

  3. Enfin la douleur apparaît au niveau de la tête. Elle est ressentie comme une pulsation cardiaque dans la tête, modérée à sévère, à un endroit précis du crâne et que d’un seul côté. Ce type de mal de tête empêche généralement la concentration ou le travail. De plus, les douleurs sont intensifiées à l’effort et au mouvement. La migraine s’accompagne également d’hypersensibilité à la lumière, aux sons et même aux odeurs. De plus, on peut observer également des nausées voir des vomissements durant une crise migraineuse.


La migraine dure de 4 à 72 heures et se répète dans le temps.

Pour obtenir un diagnostic de migraine, il faut en avoir eu au moins cinq dans notre vie (ou deux avec aura).


Déclencheurs

Parmi les déclencheurs, on retrouve :

  • Stress et émotions fortes

  • Manque de sommeil

  • Variations hormonales associées aux règles ou à la pré-ménopause

  • Fortes odeurs

  • Bruits et lumières intenses

  • Variations climatiques

  • Faim

  • Déshydratation

  • Alcool

  • Alimentation (par exemple : aspartame, nitrites et sulfites)


Traitements

Les migraines ne se soignent pas, mais les douleurs peuvent être diminuées. Pour protéger le cerveau sensible, les patients migraineux doivent éviter les déclencheurs de crises mais aussi revoir les habitudes de vie. Si les déclencheurs de migraine sont reconnus, les éviter peut réduire la fréquence des migraines.


On peut :

  • Avoir de bonnes habitudes de sommeil,

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée et manger à des heures régulières,

  • Eviter le surmenage,

  • Améliorer la gestion du stress,

  • Prendre du temps pour se détendre,

  • Faire de l’exercice régulièrement (au moins 20 minutes par jour).


Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent stopper la douleur mais cela ne suffit pas, il faut prendre des triptans (prescrit par un médecin), spécialement conçus pour la migraine. Lorsque la crise de migraine est très douloureuse, il est suggéré de combiner un triptan et un anti-inflammatoire pour plus d’efficacité. Si le patient souffre également de vomissements, il est possible de prendre un médicament contre les nausées et d’utiliser un triptan en vaporisateur nasal.


Quand consulter ?

Si les migraines sont fréquentes (plus de 4 par mois), il faudrait aller consulter. Le chiropracteur peut aider à diminuer la fréquence de survenue des crises.


Migraine chronique

La migraine chronique est une forme plus sévère de la maladie. Cela veut dire que les patients ont des maux de tête plus de la moitié du temps, plus de 15 migraines par mois.


Traitements

Outre ceux prévus pour soulager la migraine, il existe des traitements préventifs pouvant réduire le nombre de crises. Depuis 2011, les injections de Botox sont aussi autorisées pour le traitement de la migraine chronique.


Quand consulter ?

Il faut consulter un neurologue si les maux de tête durent plus de 15 jours par mois depuis 3 mois.


Il faut consulter rapidement !


Vous devriez consulter de façon urgente si vous ressentez un mal de tête :

  • qui arrive de façon abrupte, comme un coup de tonnerre ;

  • progressif qui empire de jour en jour ;

  • qui apparaît après un effort ou un exercice ;

  • inhabituel accompagné d’autres symptômes (fièvre, engourdissements, perte d’équilibre).

Même si c’est très rare, certains maux de tête peuvent annoncer un problème grave (tumeur, anévrisme, méningite, hémorragie, … par exemple).

Besoin d'un rendez-vous ? C'est par ici !

Logo (22).png

Cabinet Chiropratique Laetitia Mazacz

3 Rue de Bitche

57720 VOLMUNSTER

03.87.27.64.16